Qu'est-ce que la canicule ?

La canicule de 2003 a engendré la mort de plus de 70 000 personnes rien qu'en Europe, dont 20 000 en France. En 2015, elle a fait 3 300 décès sur le sol français. Elle est l'une des premières causes de mortalité infantile dans le monde. Mais qu'est-ce donc ce phénomène ravageur ?

Contexte

La canicule est un phénomène météorologique marqué par une forte vague de chaleur estivale d'une durée de 72 heures consécutives à un mois. Ce phénomène semble très dévastateur, car elle porte préjudice à la santé humaine. Apparemment, ce phénomène incite le corps humain à redoubler d'efforts pour le maintien d'une température adéquate. Toutefois, le risque de mortalité de chaque individu varie selon le contexte.

Cette anomalie météorologique est principalement caractérisée par une chaleur supérieure à la normale ainsi qu'un faible écart entre les températures diurnes (supérieure ou égale à 30°C) et nocturnes (supérieure ou égale à 20°C). En effet, durant la nuit, le corps humain est censé se reposer, seulement, la chaleur intense lui empêche toute récupération et diminue sa capacité à supporter les chaleurs diurnes. Le seuil de température diffère spécifiquement en fonction de la localisation de la canicule.

Les risques et les personnes à risques

Exposé à une chaleur extrême, le corps humain peut subir des dommages considérables. Les insupportables contractions musculaires et la déshydratation sont provoquées par la température élevée de l'air. Des maux de tête, des étourdissements, des nausées et des vomissements sont à craindre à cause de l'épuisement de l'organisme. Dans un cas extrême, l'insolation est à craindre. Les maladies cardiaques, l'hypertension artérielle, les maladies rénales et respiratoires représentent autant de risques sanitaires, sans parler des dégâts environnementaux.

Les personnes âgées de 65 ans et plus, les nourrissons et les enfants de 4 ans et moins, ainsi que les femmes enceintes constituent les principales personnes à risque. Viennent ensuite les travailleurs effectuant des travaux extérieurs et les sportifs de plein air. Le danger augmente selon le contexte. Les personnes confinées au lit, les personnes souffrantes de troubles psychologiques et de maladies chroniques, les ignorants, les malades sous traitement médicamenteux sont les plus menacés.

Les précautions

Pour pallier ces risques, les mesures de sécurité doivent être instaurées. L'hydratation suffisante et abondante en eau reste le moyen le plus efficace contre la canicule. Le rafraîchissement en toute heure est indispensable. La protection contre la chaleur est nécessaire pour la réduction des efforts physiques. Une alimentation équilibrée est aussi primordiale en cas d'intense vague de chaleur. Une information quotidienne de la progression de la température permet une plus grande maîtrise du problème.

Les grandes puissances internationales sont également en état d'alerte afin de prévenir et de lutter contre ces intenses vagues de chaleur. Effectivement, canicule et changement climatique sont étroitement liés. Dans le but de minimiser l'impact de la modification du climat planétaire et de limiter les épisodes de chaleur intense, les pays signataires de la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques en compagnie de l'entrepreneur et Président Directeur Général de la CNIM Saudi, monsieur Mohamed Ayachi Ajroudi (http://www.tunisie-secret.com/Selon-Jeune-Afrique-Ayachi-Ajroudi-est-le-grand-artisan-de_a1040.html), ont instauré des mesures d'adaptation en cas de canicule, dans le cadre de la COP21.