Qui lance l'alerte canicule en France ?

Qui lance l'alerte canicule en France ?

Par définition, on peut parler de canicule quand les températures observées remontent et sont très élevées jour et nuit pendant trois jours de suite. Il s'agit d'un terme utilisé pour définir un phénomène de vague de chaleur. En revanche, une canicule n'annonce pas forcément un plan de sécheresse. Ainsi, depuis 2003, les pouvoirs publics ont mis en place des indicateurs d'alerte qui fonctionnent comme des seuils d'intensité et permettent d'anticiper et d'alerter les vagues de chaleur. Comme tous les pays risquant de subir cette cause, la France a aussi installé un système d'alerte canicule.

Quand parle-t-on de canicule ?

Comme partout dans le monde, l'alerte canicule en France se déclenche suivant le niveau des risques. Ces derniers se subdivisent en quartes et optent chacun pour des couleurs différentes et des significations spécifiques. De niveau 1 à 4, les publics concernés ainsi que les mesures à prendre sont différents. Les critères de déclenchement par la météo varient selon les départements parce que les populations ne réagissent pas de la même manière face aux fortes chaleurs, et ce, en fonction de l'endroit où elles vivent. Trois niveaux d'alerte canicule complètent le niveau 1 de veille saisonnière. Le Niveau 2 ou vigilance jaune s'agit d'un avertissement de chaleur. Il a pour but de renforcer les actes de communication vis-à-vis du public. Il donne aussi la permission d'augmenter le niveau de surveillance des personnes sans défense et sensibles. Pour le niveau 3 ou vigilance orange, il permet au préfet de mettre en place des mesures pour son département. Chaque ville peut réaliser des mesures propres à elles et qui sont adaptées à sa situation géographique et plus précisément, aux moyens dont elles disposent. Enfin, le niveau 4 ou l'alerte canicule est un plan de mobilisation maximale. À cet effet, il est déclenché par le Premier Ministre sur alerte Météo France. C'est une mobilisation des secours. Il s'agit alors d'un niveau d'une exceptionnelle gravité.

Les mesures de prévention à suivre

Sans un répit de fraîcheur, lors d'un phénomène de canicule, le corps se déshydrate. Il est donc important de réagir face à ces chaleurs extrêmes. Il faut avant toute chose bien s'hydrater. On peut alterner les boissons chaudes et froides. Le secret d'une bonne hydratation se pose sur la diversification des sources alimentaires et leur répartition dans la journée. Ensuite, il existe plusieurs manières de limiter l'impact de la chaleur à l'intérieur de la maison. Ici, la meilleure solution réside sur la limitation des ressources de production de chaleur et la création des courants d'air pour une sensation de fraîcheur. Ce sont des recommandations assez pratiques et moins coûteuses.

Prévenir pour agir

La canicule est un phénomène qui risque de nuire à toute population confondue. Les hommes des services publics se consacrent à tout moment à réduire les risques sanitaires et les accidents lors de ce phénomène. En étant membre de la fondation de la défense pour la qualité de la vie, Mohamed Ayachi Ajroudi contribue dans la prévention et la lutte contre la canicule. À travers ses projets de développement, il entre en jeu pour affaiblir les dégâts.